La Fondazione Sapegno interviene, in qualità di soggetto attuatore della Soprintendenza per i Beni e le attività culturali della Regione Autonoma Valle d’Aosta, nel progetto n. 4110 “FAR CONOSCERE/FAIRE CONNAÎTRE”, ammesso al finanziamento nell’ambito del Programma di Cooperazione transfrontaliera Italia-Francia Alcotra 2014/2020.

“Far Conoscere” è uno dei tre progetti del Piano integrato tematico (PiTem) Pa.C.E., il cui obiettivo è la valorizzazione del patrimonio culturale materiale e immateriale diffuso delle zone rurali e di montagna delle regioni Sud Provence-Alpes Côte d’Azur, Auvergne Rhône Alpes, Liguria, Piemonte e Valle d’Aosta.

Nell’ambito del progetto “Far conoscere” la Fondazione Sapegno ha promosso due edizioni del bando IL PATRIMONIO CULTURALE ALCOTRA RACCONTATO DAI GIOVANI ARTISTI, che rientra nell’obiettivo generale del PITEM di “dotare le comunità locali degli strumenti necessari a riconoscere il valore culturale del loro territorio”, e si propone in particolare di coinvolgere nella promozione del patrimonio culturale, attraverso un metodo partecipativo, i giovani di età compresa fra i 18 e i 23 anni residenti o domiciliati sul territorio Alcotra, cui spetterà nei prossimi anni il compito di valorizzare anche turisticamente i beni culturali presenti nelle aree in cui vivono.

Sono in corso di valutazione, da parte di una giuria transfrontaliera, le opere pervenute nelle due edizioni del bando (chiusesi, rispettivamente, il 30 giugno e il 30 ottobre 2020).

 

A causa dell’emergenza epidemiologica il progetto è stato rimodulato e prevede ora una stretta collaborazione con il Liceo classico-artistico-musicale (LICAM) di Aosta e, in particolare, con le classi terze e quarte.

È in corso una programmazione condivisa con i docenti del Liceo del percorso proposto ai circa 180 studenti coinvolti, in modo da assicurarne un inserimento armonioso nel calendario scolastico e nel programma.

 

  • Primavera (marzo/maggio) 2021: riflessione

Nel corso della primavera 2021 verrà innanzitutto offerto ai ragazzi un ciclo di conferenze, nell’ambito delle ore riservate all’educazione civica, per accompagnare la loro riflessione su diversi temi (cos’è un bene culturale immateriale; come sono tutelati giuridicamente i beni culturali; qual è il ruolo di ogni cittadino nella loro promozione e protezione). I ragazzi incontreranno artisti, associazioni, istituzioni che hanno scelto modalità di fruizione partecipata delle opere d’arte e/o che hanno inteso valorizzarle attraverso la creazione di nuove opere d’arte.

Parallelamente i ragazzi verranno invitati a formare dei gruppi di lavoro e a individuare, per ciascuno di essi, un bene culturale (materiale o immateriale) presente su uno dei territori del PiTem; i ragazzi verranno invitati a privilegiare i beni meno noti al grande pubblico e afferenti a una delle seguenti macro-aree:

1) preistoria; 2) costruito storico; 3) ponti e vie di comunicazione; 4) sacro e profano; 5) resistenze (intese come movimenti di lotta contro l’oppressione).

I partner del PiTem assicureranno la loro collaborazione segnalando alcuni beni dei rispettivi territori (e in particolare quelli danneggiati dalla recente tempesta “Alex”) sui quali i ragazzi potrebbero concentrare la loro attenzione; tali segnalazioni non saranno tuttavia vincolanti, perché i ragazzi avranno comunque libertà di scelta.

 

  • Estate 2021: ricerca e studio

I gruppi di lavoro studieranno il bene scelto (creazione di bibliografie/sitografie di riferimento) redigendone anche una scheda di presentazione in italiano e in francese.

 

  • Autunno 2021: affinamento delle tecniche

Condivisione delle schede di presentazione dei beni scelti dai diversi gruppi; partecipazione di ogni gruppo ad almeno un workshop di approfondimento (ogni workshop avrà una durata di una settimana e sarà tenuto da un professionista individuato in stretta collaborazione con i docenti dell’Istituzione).

 

  • a.s. 2021/2022: creazione

Creazione delle opere d’arte e predisposizione di una scheda di presentazione (bilingue), che confluirà, con le fotografie dell’opera, la scheda del bene scelto e una presentazione dei partecipanti, nella mostra digitale.

I linguaggi artistici ammessi sono: musica, video arte o cortometraggi, pittura, grafica, fotografia, scultura o installazioni, fumetto, testo narrativo.

 

  • Maggio/giugno 2022: presentazione

Esposizione presso la Tour de l’Archet di Morgex e diffusione della mostra su piattaforma digitale

 

La piattaforma digitale darà accesso anche all’intero ciclo di conferenze propedeutico alla creazione delle opere, in modo che tutti i giovani e, più in generale, tutti i cittadini interessati possano accedere alla stessa formazione offerta ai ragazzi del LICAM. Esso potrà rappresentare anche un utile strumento a disposizione dei docenti per la DAD.

 

 

 

IL BANDO “IL PATRIMONIO CULTURALE ALCOTRA RACCONTATO DAI GIOVANI ARTISTI”

Le due edizioni del bando promosse dalla Fondazione Sapegno, rispettivamente, nell’ottobre 2019 e nel maggio 2020, erano aperte ai giovani, residenti o domiciliati in Valle d’Aosta, nelle province di Imperia, Torino o Cuneo e nei départements della Savoie, la Haute-Savoie, le Alpes de Haute- Provence e le Alpes Maritimes, che avessero un’età compresa fra i 18 e i 23 anni al 31 gennaio (per la 1a edizione) e al 31 luglio 2020 (per la 2a edizione).

I giovani artisti sono stati invitati a raccontare, attraverso la creazione di nuove opere d’arte, il patrimonio culturale (materiale e immateriale) del loro territorio, prediligendo i beni meno noti al grande pubblico.

Diversi i linguaggi artistici ammessi: video arte o cortometraggi, pittura, grafica, fotografia, scultura o installazioni, fumetto o testo narrativo.

Considerando che la condivisione di progetti culturali e artistici potesse rappresentare, nel corso dell’emergenza epidemiologica da Covid-19, un importante elemento di arricchimento e di coesione sociale, nella seconda edizione del bando è stata ammessa la presentazione di opere collettive, ossia di una singola opera creata da due o più giovani artisti purché residenti e/o domiciliati sul territorio interessato dal bando.

 

ATTENZIONE!

A causa dell’emergenza sanitaria, non sarà possibile alla Fondazione Sapegno organizzare – come previsto nel progetto iniziale presentato nei bandi – un’esposizione itinerante. Verrà invece allestita una sola mostra, negli spazi espositivi della Tour de l’Archet di Morgex, fissata prudenzialmente al mese di maggio o giugno 2022.

Per favorire la visibilità delle opere a livello transfrontaliero, non verrà realizzato un catalogo collettivo cartaceo, ma una piattaforma digitale dedicata (condivisa con la parte di progetto portata avanti in collaborazione con il LICAM di Aosta), la cui pubblicazione online verrà pubblicizzata da tutti i partner del PITEM.

Come previsto dai due bandi, la Fondazione Sapegno offrirà (emergenza sanitaria permettendo) agli autori delle opere un seminario residenziale della durata di una settimana presso la Tour de l’Archet di Morgex (Valle d’Aosta), in occasione del quale seguiranno lezioni e workshop tenuti da esperti nelle tecniche artistiche da loro scelte e da esperti in comunicazione dei beni culturali, allestimenti espositivi, marketing e strategie culturali. Lo svolgimento del seminario è fissato precauzionalmente in una settimana del maggio/giugno 2022.

 

 

Sono in corso di valutazione, da parte di una giuria transfrontaliera, le opere pervenute nelle due edizioni del bando (chiusesi, rispettivamente, il 30 giugno e il 30 ottobre 2020).

 

La Fondation Sapegno participe, en tant que sujet délégataire de la Surintendance des activités et des biens culturels de la Région Autonome de la Vallée d’Aoste, au projet n. 4110 “FAIRE CONNAÎTRE/FAR CONOSCERE”, financé dans le cadre du Programme de Coopération Transfrontalière Italie-France Alcotra 2014/2020.

“Faire Connaître” est l’un des trois projets du Plan Thématique Intégré Patrimoine, Culture et Economie Pa.C.E., dont l’objectif est la valorisation du patrimoine culturel matériel et immateriel diffus dans les zones rurales et de montagne des régions Sud Provence-Alpes Côte d’Azur, Auvergne Rhône Alpes, Ligurie, Piémont et Vallée d’Aoste.

Dans le cadre du projet “Faire connaître” la Fondation Sapegno a promu deux éditions de l’appel à projets LE PATRIMOINE CULTUREL D’ALCOTRA RACONTÉ PAR DE JEUNES ARTISTES, qui a le but général de “fournir aux communautés locales les outils nécessaires pour reconnaître la valeur culturelle de leur territoire” et vise tout spécialement à impliquer dans la promotion du patrimoine culturel, à travers une méthode participative, des jeunes vivant sur le territoire Alcotra : il leur appartiendra en effet de mettre en valeur dans les prochaines années, d’un point de vue touristique aussi, le patrimoine culturel des zones où ils vivent.

 

Les œuvres reçues lors des deux éditions de l’appel à projets (clôturées respectivement le 30 juin et le 30 octobre 2020) sont en cours d’évaluation par un jury transfrontalier.

 

Compte tenu de l’urgence sanitaire, le projet a été réadapté et prévoit désormais une étroite collaboration avec le Liceo classico-artistico-musicale (LICAM) d’Aoste et, en particulier, avec les classes de troisième et quatrième.

Une programmation partagée est en cours avec les enseignants du Lycée, afin d’assurer une intégration harmonieuse du parcours proposé aux 180 élèves concernés dans le calendrier et dans le programme scolaires.

 

  • Printemps (mars / mai) 2021: réflexion

Au printemps 2021 une série de conférences sera proposée aux étudiants, dans le cadre des heures réservées à l’éducation civique, pour accompagner leur réflexion sur différents sujets (qu’est-ce qu’un bien culturel immatériel; comment les biens culturels sont-ils protégés par la loi; quel est le rôle de chaque citoyen dans leur promotion et protection). Les étudiants rencontreront des artistes, des associations, des institutions qui ont opté pour une méthode participative d’approche aux œuvres d’art et / ou qui ont eu l’intention de les valoriser par la création de nouvelles œuvres d’art.

En parallèle, les étudiants seront invités à former des groupes de travail et à choisir, pour chacun d’entre eux, un bien culturel (matériel ou immatériel) présent dans l’un des territoires du PiTem; les jeunes seront invités à privilégier les biens culturels les moins connus par le grand public appartenant à l’un des domaines suivants:

1) la préhistoire; 2) le bâti historique; 3) les ponts et les voies de communication; 4) le sacré et profane; 5) les résistances (c’est-à-dire les mouvements de lutte contre l’oppression).

Les partenaires du PiTem assureront leur collaboration en signalant certains biens culturels de leurs territoires respectifs (et en particulier les biens endommagés par la récente tempête «Alex») sur lesquels les étudiants pourraient concentrer leur attention; cependant, ces suggestions ne seront pas contraignantes, car les jeunes auront toujours une liberté de choix.

 

  • Été 2021: recherche et études

Chaque groupe de travail étudiera le bien culturel choisi (en créant des bibliographies / sitographies de référence), dont il rédigera une fiche de présentation en italien et en français.

 

  • Automne 2021: mise-à-point des techniques

Partage des fiches de présentation des biens culturels choisis par les différents groupes; participation de chaque groupe à au moins un atelier approfondi (chaque atelier durera une semaine et sera animé par un professionnel choisi en étroite collaboration avec les enseignants du LICAM)

 

  • a.s. 2021/2022: création des œuvres

Création des œuvres d’art et préparation d’une fiche de présentation (bilingue), qui sera insérée, avec les photographies de l’œuvre, la fiche du bien culturel raconté par l’œuvre et une présentation des participants, à l’intérieur de l’exposition numérique.

Les langages artistiques autorisés sont: la musique, l’art vidéo ou les courts métrages, la peinture, les arts graphiques, la photographie, la sculpture ou les installations, la bande dessinée, le texte narratif.

 

  • Mai / juin 2022: présentation

Exposition des œuvres réalisées par les étudiants à la Tour de l’Archet de Morgex et mise en ligne de l’exposition sur une plateforme numérique

 

La plateforme numérique donnera également accès à toute la série de conférences préparatoires proposées au printemps 2021, afin que tous les jeunes, et de façon plus générale tous les citoyens intéressés puissent accéder à la même formation proposée aux étudiants du LICAM. Ces conférences pourront également devenir un outil mis à la disposition des enseignants pour la formation à distance.

 

 

L’APPEL A PROJETS «LE PATRIMOINE CULTUREL D’ALCOTRA RACONTÉ PAR DE JEUNES ARTISTES»

Les deux éditions de l’appel à projets promues par la Fondation Sapegno, respectivement, en octobre 2019 et mai 2020, étaient adressées aux jeunes, résidant ou domiciliés en Vallée d’Aoste, dans les province d’Imperia, Turin ou Cuneo et dans les départements de la Savoie, le Haute-Savoie, les Alpes de Haute-Provence et les Alpes Maritimes, qui avaient entre 18 et 23 ans au 31 janvier (pour la 1ère édition) et au 31 juillet 2020 (pour la 2ème édition).

Les jeunes artistes ont été invités à raconter, à travers la création de nouvelles œuvres d’art, le patrimoine culturel (au sens matériel et immatériel) de leur territoire, tout en privilégiant les biens culturels les moins connus.

Plusieurs les langages artistiques autorisés: art vidéo ou courts métrages, peinture, arts graphiques, photographie, sculpture ou installations, bande dessinée ou texte narratif.

Considérant que le partage de projets culturels et artistiques pouvait représenter, lors de l’urgence épidémiologique du Covid-19, un élément important d’enrichissement et de cohésion sociale, dans la deuxième édition de l’appel à projets, a été autorisée la présentation d’œuvres collectives, c’est-à-dire d’une œuvre unique créée par deux ou plusieurs jeunes artistes résidant et / ou domiciliés sur le territoire concerné par l’appel.

 

 

ATTENTION!

En raison de l’urgence sanitaire, il ne sera pas possible pour la Fondation Sapegno d’organiser – comme il était prévu dans le projet initial présenté dans les appels à projets – une exposition itinérante. Une seule exposition sera mise en place, dans les espaces d’exposition de la Tour de l’Archet à Morgex. Cette exposition a été prudemment prévue pour le mois de mai ou juin 2022.

Pour favoriser une diffusion transfrontalière des œuvres on ne créera pas un catalogue papier collectif, mais une plateforme numérique dédiée (partagée avec la partie du projet réalisée en collaboration avec le LICAM d’Aoste), dont la mise en ligne sera annoncée par tous partenaire du PITEM.

Comme prévu par les deux appels à projets, la Fondation Sapegno proposera (si l’urgence sanitaire le permettra) aux auteurs des œuvres un séminaire résidentiel d’une semaine à la Tour de l’Archet à Morgex (Vallée d’Aoste), au cours duquel ils suivront des cours et ateliers animés par des experts des techniques artistiques de leur choix et par des experts en communication du patrimoine culturel, montage d’expositions, marketing et stratégies culturelles. Le séminaire est prévu prudemment pendant une semaine de mai / juin 2022.

 

 

Les œuvres reçues lors des deux éditions de l’appel à projets (clôturées respectivement le 30 juin et le 30 octobre 2020) sont en cours d’évaluation par un jury transfrontalier.